Les indices boursiers

Les indices boursiers vont permettre de donner une tendance sur la situation financière d’un marché ou l’économie d’un pays. Ils sont, comme le nom l’indique, un bon indice pour les investisseurs en bourse.

L’indice boursier est souvent utilisé comme Indicateur de la santé économique d’un pays, mais pas que.

Voici les principaux indices boursiers :

Chaque place financière, qu’elle soit en France ou à l’étranger, dispose d’un indice que l’on peut qualifier de général, pour donner un aperçu rapide et général de la situation.

Indice Boursier Lieu Place Financière
Dow Jones Industrial Average (DJIA) New York, États-Unis Bourse de New York (NYSE)
S&P 500 New York, États-Unis Bourse de New York (NYSE)
NASDAQ Composite New York, États-Unis Bourse NASDAQ
FTSE 100 Londres, Royaume-Uni Bourse de Londres (LSE)
DAX Francfort, Allemagne Bourse de Francfort (Frankfurter Wertpapierbörse)
CAC 40 Paris, France Euronext Paris
Nikkei 225 Tokyo, Japon Bourse de Tokyo (TSE)
Shanghai Composite Shanghai, Chine Bourse de Shanghai (SSE)
Hang Seng Index Hong Kong Bourse de Hong Kong (HKEX)
Sensex Mumbai, Inde Bourse de Bombay (BSE)
ASX 200 Sydney, Australie Bourse australienne (ASX)
TSX Composite Toronto, Canada Bourse de Toronto (TSX)
IBEX 35 Madrid, Espagne Bolsa de Madrid
Logo de eToro
0% de commission sur toutes les actions
  • Ouverture de compte gratuite
  • 0% de commission sur les actions et ETF
  • Copiez les meilleurs traders avec CopyTrading
  • Plateforme simplifiée idéale pour débutants
  • Application Androïd ou iPhone
Voir l'offre Fiche eToro

Les indices boursiers : baromètres de l’économie financière

Les indices boursiers jouent un rôle crucial dans le monde financier en tant que reflet de la santé économique et de la performance des marchés financiers. Ces indicateurs fournissent des informations essentielles aux investisseurs en bourse, aux analystes et aux décideurs économiques, les aidant à évaluer et à anticiper les tendances du marché.

Les indices boursiers indique donc une tendance générale, pour conforter le choix des traders.

Plus précisément, les 3 fonctions principales des indices boursiers sont :

  1. Indicateurs de performance du marché : les indices boursiers servent de baromètres pour évaluer la performance globale d’un marché financier. Leur évolution quotidienne ou périodique est scrutée de près pour comprendre les tendances émergentes.
  2. Mesure de la confiance des investisseurs : les fluctuations des indices reflètent souvent la confiance ou l’incertitude des investisseurs. Un indice en hausse peut indiquer une confiance accrue dans l’économie, tandis qu’une baisse peut signaler des inquiétudes.
  3. Références pour les investissements : les indices servent de points de référence pour évaluer la performance des portefeuilles d’investissements. Les gestionnaires de fonds et les investisseurs individuels comparent souvent leurs rendements à ceux des indices pertinents.

Définition des indices boursiers :

Les indices boursiers sont des indicateurs statistiques qui mesurent la variation des prix des actions d’un groupe d’entreprises cotées en bourse et présent dans cet indice. Ces groupes d’indices peuvent être basés sur :

  • la taille de l’entreprise
  • le secteur d’activité
  • la région géographique
  • d’autres critères

Les indices représentent ainsi le rendement global d’un marché ou d’un segment particulier.

En France par exemple, l’indice du CAC 40 représente les 40 plus grandes entreprises de France côtés en bourse.

Construction des indices :

La méthode de pondération des indices est cruciale pour refléter correctement la performance du marché. Deux approches courantes sont la pondération par la capitalisation boursière et la pondération égale. La première donne plus de poids aux entreprises à plus grande capitalisation, tandis que la seconde attribue le même poids à chaque entreprise, indépendamment de sa taille.

Calcul des indices :

Le calcul des indices implique une formule mathématique qui prend en compte les prix des actions des entreprises composant l’indice. La formule la plus simple est la moyenne arithmétique, mais d’autres méthodes, comme la moyenne pondérée, sont également utilisées. Les ajustements sont fréquemment apportés pour prendre en compte les dividendes, les fusions ou les divisions d’actions.

Les indices boursiers ne sont donc pas toujours calculés de la même manière. Ces différentes méthodes de calcul sont choisies et utilisées en fonction de l’objectif de l’indice et des critères spécifiques de sélection des actions qui le composent. Il y a donc trois méthodes de calculs principalement utilisées :

  1. Capitalisation boursière (Poids par capitalisation)
  2. Méthode des prix
  3. Méthode des indices pondérés

1 – Capitalisation boursière (Poids par capitalisation) :

  • C’est la méthode la plus courante.
  • Les composants de l’indice sont pondérés en fonction de leur capitalisation boursière totale, qui est le produit du nombre d’actions en circulation par le cours de l’action.
  • Les entreprises avec une plus grande capitalisation boursière ont un impact plus important sur l’indice.

2 – Méthode des prix :

  • Les indices basés sur la méthode des prix attribuent le même poids à chaque titre, indépendamment de la capitalisation boursière.
  • Chaque action a le même impact sur l’indice, qu’elle ait une faible ou une forte capitalisation boursière.

3 – Méthode des indices pondérés :

  • Certains indices utilisent une combinaison de méthodes de pondération pour éviter une concentration excessive sur de grandes capitalisations ou pour refléter d’autres critères spécifiques.

Chaque indice a ses propres règles de construction, critères d’inclusion et méthodes de calcul spécifiques.

Exemple : le S&P 500 aux États-Unis utilise la méthode de capitalisation boursière, tandis que le Nikkei 225 au Japon utilise la méthode des prix.

Ces différences peuvent avoir un impact sur la manière dont les indices reflètent la performance du marché et sur la manière dont les investisseurs les interprètent.

Indices boursiers majeurs :

Certains indices sont devenus emblématiques sur les marchés mondiaux. Parmi eux, on trouve le S&P 500 aux États-Unis, le FTSE 100 au Royaume-Uni, le DAX en Allemagne, et le Nikkei 225 au Japon. Chacun de ces indices représente un aspect spécifique de son marché sous-jacent.

Utilité des indices boursiers :

Les indices boursiers servent de baromètres pour évaluer la santé économique globale. Ils permettent aux investisseurs de comparer la performance d’un portefeuille d’actions à celle du marché dans son ensemble. De plus, ces indices sont des outils précieux pour la gestion de portefeuille, l’analyse technique et la prévision des tendances.

Limitations et critiques :

Bien que largement utilisés, les indices boursiers ne sont pas exempts de critiques. Certains remettent en question la validité de la pondération par la capitalisation boursière, arguant qu’elle peut conduire à une surévaluation des entreprises sur-performantes. De plus, les indices peuvent ne pas refléter correctement la réalité économique en raison de la concentration sur un certain nombre d’entreprises.

Impact économique des indices boursiers

Les mouvements des indices boursiers peuvent avoir des répercussions significatives sur l’économie générale. Une forte baisse peut entraîner une diminution de la richesse des investisseurs, affectant la consommation et l’investissement. À l’inverse, une hausse soutenue peut stimuler la confiance, encourager l’investissement et favoriser la croissance économique.

Conclusion

Les indices boursiers sont des outils essentiels pour comprendre la dynamique des marchés financiers et de l’économie. Leur utilité va au-delà des simples indicateurs de performance, car ils influent sur les décisions d’investissement, la confiance des consommateurs et la politique économique. En surveillant de près ces indices, les acteurs du marché peuvent mieux anticiper les changements économiques et prendre des décisions éclairées pour maximiser leurs rendements financiers.