Investir dans une place de parking

Un parking est un espace spécialement aménagé pour garer une voiture. Investir dans un parking est-il un placement rentable ? Oui, à condition d’investir le plus tôt possible et de bien négocier le prix d’achat.

Bien choisir le type de stationnement :

Mais, avant de vous lancer dans l’achat d’un parking (ou box), il faudra choisir aussi quel type de place de parking peut vous intéresser. Si vous envisagez simplement de louer une place de parking dans une zone difficile de stationnement, ou alors si vous voulez la louer en envisageant de la reprendre pour vous un jour. Vous avez plusieurs options :

  1. Louer une place de parking en extérieur
  2. Une place dans une zone souterraine commune
  3. Dans un box fermé sous terrain
  4. Un box fermé extérieur

1 – Investir dans un parking extérieur : un investissement rentable ;

Sans charges importantes et sans frais d’entretien, investir dans un parking en extérieur permet un rendement de 6 à 9% par an du prix d’achat contre 3 à 4% pour un appartement en moyenne. Investir dans un parking extérieur est donc un investissement rentable. À condition bien sûr d’acheter dans un endroit où la demande de location est forte. Donc principalement en ville. En effet, acheter un parking à la campagne pour faire de la location, n’est pas une bonne idée du tout.

Enfin, investir dans un parking extérieur, c’est aussi un investissement simple, économique et sans risque avec:

  • Des charges moins importantes
  • Aucuns frais d’entretien
  • Des loyers non plafonnés
  • Un préavis d’à peine un mois pour résilier une location parking
  • Des risques très faibles en termes de dégradation

2 – Les Parking couvert et en sous terrain commun:

Acheter une place dans un sous terrain d’une copropriété vous permettra d’avoir votre voiture plus protégée et réduira aussi la facture de lavage. Dans la grande partie des cas, les parkings sous terrain ont aussi un accès intérieur à l’immeuble. Pour les résidents, ce petit détail est un atout considérable. Cependant, cela vous coutera un peu plus cher en frais qu’une place extérieure.

Une place de parking intérieur se loue deux fois mieux qu’une place exterieur.

3 – Un box fermé en sous terrain :

Le saint Graal des places de stationnement. Il vous permettra d’avoir le maximum de sécurité et de confort. Un box de parking sous terrain est généralement accessible par une porte générale sécurisée ou surveillée. Il vous permettra aussi de stocker du matériel, par exemple, à l’arrière ou sur les côté de votre voiture stationné. C’est cependant l’un des stationnement privé les plus coûteux en frais et taxes.

Les box intérieurs sont très recherchés et leurs prix monte en flèche

4 – Un box extérieur : la vraie bonne idée ;

Si vous souhaitez avoir un garage fermé, avec les mêmes avantages qu’une place de parking à ciel ouvert, alors vous pouvez vous rediriger vers les box extérieurs. En effet, ce genre de garage fermé ne vous coûtera qu’à peine plus cher, voir le même prix qu’une place de parking extérieur. Les seuls travaux qui pourront alors vous tomber dessus seront en cas d’infiltration d’eau dans le cadre d’une copropriété, et de parkings mitoyens.

La petite astuce !

Si vous arrivez à trouver un box isolé, de toute chose (une place de parking avec 4 murs), alors vous pourrez dans ce genre de cas de remédier vous-même à tout problèmes potentiels. Par exemple, colmater les fuites.

Investir dans un parking : à quel prix ?

La rentabilité d’une place de parking dépend du prix d’achat, voilà pourquoi il est important de bien négocier le prix si vous souhaitez investir dans un parking. Étudiez bien le marché pour ne pas investir dans un parking au-dessus du prix du marché.

Acheter au dessus du marché aura pour impact de rallonger de plusieurs années la durée de votre retour sur investissement.

Analysez également le prix des loyers des parking pour ainsi faire une estimation du rendement de la place de parking.

Les frais divers pour la location d’un parking

Il faudra faire attention à divers frais qui viendront passer votre rentabilité brute (tous les loyers perçus) à la rentabilité nette, ce qui vous restera en poche. Il faudra donc prévoir

  • La taxe foncière
  • Les charges de copropriété
  • L’impôt sur le revenus des loyers encaissés
  • la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) : Pas de TVA avant le plafond de 32 600 euros de loyer perçu par la location d’emplacements de stationnement

Malgré toutes ces charges, l’investissement d’un emplacement de stationnement, qu’il soit parking simple ou box fermé, peut être intéressant a condition de bien faire son choix.

Parking extérieur ou sous terrain : quel type choisir?

Il ne faut pas investir dans une place de parking à l’aveuglette. Les meilleures places de parking sont celles où la demande est forte et l’offre de places limitées. Pour bien investir dans un parking, vous devez choisir un emplacement qui apporte du confort dans des zones résidentielles milieu et haut de gamme. À savoir :

  • Facile d’accès,
  • Avec un ascenseur si sous-terrain
  • Sécurisé, un box fermé au sous-sol
  • Équipé d’une prise électrique ou borne de rechargement

Prenez garde également aux dimensions de la place de parking pour que tout type de voiture puisse s’y garer comme un monospace, un break, un SUV, un 4×4,… Investir dans un parking ou box n’est donc pas la même chose.

Parking sous terrain : Place de parking et box

Investir dans un parking sous terreain

Une place de parking ou un box fermé au sous-sol auront plus de valeur qu’une place de parking à l’air libre. La location de parking ou de box sera donc plus rentable pour vous, mais attention toutefois à certains éléments à considérer.

Bien que certaines places de parking souterraines puissent être très intéressantes pour les louer, il se peut aussi que celles-ci aient des frais qui vous coûteront aussi cher qu’une autre location de place. Par exemple des frais d’entretien, si le parking a un concierge, et autres frais de nettoyage. Il faudra aussi surement cotiser à l’assurance générale de la zone souterraine.

Nous ne conseillons que ce genre d’achat si vous souhaitez simplement l’acquérir pour vous.

Louer un parking : quel type de contrat ?

Si la place de stationnement n’est liée à aucun logement, elle n’est pas soumise à la loi du 6 juillet 1989 sur les locations comme l’obligation d’établir un bail ou un état des lieux. Vous pouvez donc louer une place de parking librement. Mieux vaut cependant établir un contrat écrit avec le futur locataire en indiquant le montant du loyer, la durée du bail, le dépôt de garantie, les conditions d’utilisation… Le propriétaire comme le locataire peuvent mettre un terme au contrat sans motif à la fin du bail.

Investir dans un parking le plus tôt possible

Les avancées technologiques (comme le smartphone en 2007) ont bouleversées nos vies. Il n’est pas certain qu’il y aura toujours une demande de parking dans le futur. L’arrivée des voitures autonomes risque, en effet, de faire chuter la demande en place de parking. Les voitures autonomes risquent, en effet, de faire office de taxi automatique, ce qui risque de diminuer inexorablement le nombre de véhicules personnels. Même si cela reste encore dans un futur plus ou moins loin.

Conclusion sur la location de parking :

Afin d’investir dans un parking et d’en retirer le maximum d’argent, nous vous conseillons donc de faire un achat dans une zone difficile de stationnement, et de partir sur une place extérieure sans frais supplémentaires. Ce sont aussi en général ce type de places qui sont le plus intéressant et les moins coûteux.