La fin de l’argent liquide n’est pas pour demain

Le gouverneur de la Banque de France a eu l’occasion de rappeler que l’institution va continuer à maintenir la production de pièces et de billets au sein du pays.

François Villeroy de Galhau, en rendant visite en Auvergne, a rassuré les sceptiques de la société sans cash. Il explique au quotidien régional La Montagne que « la Banque de France n’abandonnera jamais le cash et les billets ». Il ajoute que « la confiance dans la monnaie passe par la liberté de choix des Français quant à leurs moyens de paiement : cette liberté est donc au cœur de notre mission ».

La Banque de France a prévu d’investir près de 200 millions d’euros afin de rénover son site de Vic-Le-Comte, dans le Puy-de-Dôme. Les investissements visent à construire l’imprimerie « la plus moderne d’Europe » tout en respectant les normes liées au respect de l’environnement, ainsi que diminuer les coûts de production des billets.

Une distinction à faire : la détention et l’usage de billets

Le gouverneur de la Banque de France a reconnu une mutation de l’usage du cash. Il évoque la nécessité de distinguer la détention et l’usage de billets. Par détention on comprend « le stock comme moyen d’épargne. Cette demande continue à augmenter pour les billets en euro, de plus de 4 % en 2017, y compris en dehors de la zone euro. Notre hypothèse est que cette demande va continuer à croître. Et c’est ce stock qui importe pour la fabrication des billets ».

Toutefois, la mission principale du billet, en tant que moyen de paiement, est en déclin. Aujourd’hui, les français préfèrent utiliser leur carte bancaire, y compris sans contact, ainsi que leur mobile. Villeroy de Galhau invoque l’impact du développement de ces technologies sur le métier des caisses. Ils « assurent la distribution des billets sur le territoire ». Le gouverneur de la Banque de France a poursuivi que « dans ce domaine, nous adaptons notre réseau de caisses et centres fiduciaires depuis quinze ans. Nous devons continuer à le faire. »

 

Ce que la fin de l’argent liquide pourrait changer pour vous:

Supprimer l’argent liquide de notre société pourrait être très négatifs surtout pour les moyens et pauvres ménages. Le gouvernement se donne un malin plaisir à mettre cela sur le dos du terrorisme et de la drogue, mais la raison la plus évidente est de pouvoir encore plus vous contrôler. Avec la fin de l’argent liquide, fini par exemple les petits boulots entre amis, ou encore les achat/vente sur leboncoin pour gagner un peu d’argent, et rendre votre vie tout simplement vivable. Avec la fin de l’argent liquide il est aussi très probable que dans un futur pas si lointain, vous aurez des taxes sur absolument tout vos mouvement d’argent. Un contrôle total, mais aussi un pistage total de vos moindre fait et gestes. Un gros point noir au tableau de la liberté.

Avant que cela ne puisse plus être possible profitez de nos astuces pour gagner e l’argent !

 

Voir les astuces pour gagner de l’argent

La fin de l’argent liquide pour demain ?
3.6 (72%) 5 vote[s]