crédit hypothécaire tendance mars 2019

Crédit hypothécaire à faible taux : la tendance sera-t-elle maintenue ce mois-ci ?

Les taux de crédit immobilier resteront-ils bas en février ? La réponse est oui, même si les taux étaient déjà plus bas que jamais en 2018. D’après les tarifs appliqués par les organismes de crédit, cette année-ci le coût des emprunts tend à stagner. Et, même en cas de hausse, il ne s’agira que d’une très légère augmentation.

Taux bas et excellentes conditions d’accès

En dépit des annonces de plusieurs établissements bancaires portant sur l’application de nouveaux barèmes, les taux des crédits immobiliers n’ont pas bougé. Comparé au mois de janvier dernier, ce mois-ci se caractérise par une stabilité rare.

Tout particulier projetant de faire une acquisition immobilière est donc privilégié, car nous assistons à une période historique. Par ailleurs, les conditions d’octroi sont  idéales pour une demande de crédit hypothécaire. Ce qui explique pourquoi les emprunteurs sans apport se sont considérablement multipliés. En 2014,  7% des primo-accédants avaient souscrit un prêt sans apport contre 18% en 2018.

La politique des banques a connu une grande évolution. Elles priorisent désormais les profils spécifiques tels que les fonctionnaires, les  jeunes actifs disposant d’un profil évolutif, les professions libérales. Même les emprunteurs ne cadrant pas dans les critères de revenus bénéficient d’excellentes conditions de taux immobiliers.

Crédit hypothécaire : une très légère hausse à prévoir

L’observatoire Crédit Logement CSA a expliqué que les coûts des prêts immobiliers n’augmenteront qu’en faible proportion cette année. La moyenne annuelle est évaluée à 1,65%, ce qui est légèrement élevé par rapport à celle de 2018 (1,45%).  Ces chiffres avancés par l’observation ont pour bases l’historique des taux immobiliers et différents éléments macro-économiques.

Les acteurs bancaires aussi bien que les emprunteurs trouvent leur compte dans le maintien des taux d’emprunt. D’autre part, un allongement de la durée moyenne des crédits  a été constaté depuis 2018. Un grand nombre de banques ont tablé sur des emprunts de maturité longue. Des produits qui, auparavant, étaient mis de côté. Malgré les taux relativement élevés de ce type de prêt, il permet à de nombreux foyers d’accéder à un crédit sans avoir de trop lourdes mensualités.

Trouver le meilleur taux grâce à une simulation en ligne

Le prêt hypothécaire rend possible la réalisation de différentes sortes de projet immobilier. Mais, il faut garder à l’esprit qu’en cas de défaut de remboursement, l’emprunteur perd le bien hypothéqué. Il est donc important de bien choisir son crédit !

Faire une simulation de crédit permet de trouver l’offre la plus adaptée aux besoins de tel ou tel projet immobilier.  En outre, au terme d’une simulation, l’utilisateur obtient toute une liste de propositions accompagnée de différents taux de crédit. Ce qui lui donnera un avantage certain s’il désire négocier avec un organisme prêteur.

Plusieurs types de prêts hypothécaires peuvent faire l’objet d’une simulation sur internet. Le rachat de prêt hypothécaire, le crédit hypothécaire commercial, le prêt hypothécaire mauvais crédit, le prêt viager hypothécaire, l’emprunt hypothécaire cautionné font partie de la liste. En sus, grâce à l’outil, le potentiel emprunteur pourra déterminer sans difficulté, le taux, la durée, le montant des mensualités du crédit qu’il s’apprête à demander.

Quelles sont les informations exigées par le simulateur ? En principe, l’outil vous demandera des renseignements sur :

  • La nature de votre projet ;
  • La somme que vous désirez obtenir ;
  • La valeur du bien hypothéqué ;
  • Vos revenus et, au cas où, celui du co-emprunteur.
Crédit hypothécaire : Les taux de prêt resteront-ils bas ce mois-ci
5 (100%) 1 vote[s]