L’association “Sea Shepherd” : défense des océans

>>L’association “Sea Shepherd” : défense des océans

L’association “Sea Shepherd” : défense des océans

sea shepherd ocean

L’association « Sea Shepherd » a été fondée en 1977 par Paul Watson à Vancouver et son siège social se situe à Friday Harbor aux Etats-Unis. Cette ONG (Organisation Non Gouvernementale) à but non lucratif vise à protéger les écosystèmes marins ainsi que la biodiversité. L’association « Sea Shepherd » lutte activement contre la pêche illégale, la surpêche et la chasse contre les espèces protégées en voie de disparition comme les baleines, les requins et les phoques.

Quelles solutions a Sea Shepherd pour la défense des océans ? L’association mène de nombreuses actions pour sensibiliser le public face à la destruction de la faune marine car les hommes sont responsables du réchauffement climatique, de la pollution des océans et donc de la disparitions d’espèces marines… Si vous portez un intérêt à la protection des espèces sous-marines et à l’écologie, notre article sur l’association « Sea Shepherd » va vous plaire !

Histoire de l’association « Sea Shepherd »

D’où commence cette idée de Sea Shepherd à la défense des océans ? Paul Watson est un militant écologiste canadien de 67 ans qui a travaillé pour Greenpeace ou il a été un des premiers à en faire partie. Cependant, il a reproché à Greenpeace de manquer d’actions activistes directes, à l’encontre de la politique de cette ONG, donc il a été exclu de cette organisation en 1977.

Cette année là, Paul Watson a fondé l’association « Sea Shepherd » et depuis 2007, « Justiciers des mers » est une télé-réalité américaine qui est consacrée à son association et intéresse énormément d’internautes.

Pour lui, il est nécessaire de lutter au maximum contre la destruction des espèces marines et ne pas rester pacifiste face à ça. Il a d’ailleurs eu des problèmes avec la justice car on lui a reproché d’être trop engagé, voire même d’utiliser des techniques trop brutales pour faire changer les mentalités. Mais grâce à son tempérament déterminé, Paul Watson n’a jamais laissé tomber ses projets et continue de mener activement une politique anti destruction du monde marin dans son association « Sea Shepherd ».

Pourquoi est-ce important de soutenir l’association « Sea Shepherd » ?

Vous le savez surement déjà mais depuis 1997, un amas de plastique se situe dans l’Océan, si bien qu’il est appelé le « 7ème continent ». L’homme est entièrement responsable de sa formation car il jette énormément de déchets qui se déversent ensuite dans les mers et océans et causent l’extinction d’espèces marines.

Cette tragédie n’est pas encore assez prise au sérieux par tout le monde donc c’est pourquoi l’association « Sea Shepherd » se mobilise pour la défense des océans et faire bouger les hommes, leur montrer que sans la faune marine et avec la destruction d’espèces, notre planète ne serait pas la même car elle est composée à plus de 70% d’eau !

Si chacun faisait des efforts en commençant par faire le tri sélectif, les problèmes de disparitions d’espèces marines et de pollution des eaux seraient évités. C’est pour ça qu’il est important de soutenir d’une façon ou d’une autre l’association « Sea Shepherd » car il faut penser au monde de demain et aux générations futures.

Les moyens de l’association « Sea Shepherd »

Son budget

A l’année, l’association « Sea Shepherd » utilise un budget d’environ 20 millions de dollars et est financée grâce à des dons que les gens peuvent faire sur le site de l’association : www.seashepherd.fr.

Etant une ONG à but non lucratif, elle s’autofinance grâce à la bonté de chacun donc si vous êtes sensibles à la protection des espèces marines en voie de disparition, faites un don du montant que vous voulez pour faire perdurer l’association « Sea Shepherd » et toutes les actions qu’elle mène !

Vous pouvez également joindre l’utile à l’agréable et acheter dans leur boutique en ligne des objets Sea Shepherd : bijoux, tshirts, stickers…

Pour ceux qui veulent mettre la main à la pâte, aucun souci ! Rejoignez une équipe pendant vos vacances lors d’une mission et aidez concrètement à améliorer les choses.

Les moyens de transport et de repérage

⁃ La flotte : Actuellement, l’association « Sea Shepherd » utilise 10 navires pour les missions qu’elle mène.

⁃ Des hélicoptères et 2 drones pour permettre de repérer les bateaux de pêches illégales ou de surpêche.

La campagne 2018 de l’association « Sea Shepherd »

Après de multiples opérations comme Léviathan, Migaloo, Sparrow et Blue Rage, cette année 2018 l’association « Sea Shepherd » a lancé l’opération Nyamba 2 mais en quoi consiste-t-elle ? Eh bien à défendre les tortues marines à Mayotte ! Bien qu’engagée pour leur protection, l’île de Mayotte manque de moyens pour y parvenir et c’est à cause de ça que les braconniers leur coupent les nageoires et la tête pour revendre leur viande 40 euros le kilo sur le marché noir ! En plus de ça, les œufs que les tortues pondent pourrissent dans le sable…

La France ne fait pas grand-chose pour protéger les tortues de Mayotte et elles sont livrées à elles-mêmes donc c’est pourquoi l’association « Sea Shepherd » a décidé de faire changer les choses. Cependant, sa campagne de lutte contre le braconnage des tortues demeure encore insuffisante et c’est pourquoi des dons pourraient réellement servir à l’association « Sea Shepherd » pour la défense des océans !

Dans notre article sur les moteurs de recherche responsables, nous vous parlons du moteur de recherche LILO dont les fonds récoltés servent à financer des projets tels que Sea Shepherd France.

On espère que notre article sur l’association « Sea Shepherd » vous aura plu, vous pouvez carrément soutenir l’association ou tout simplement déjà partager cet article sur vos réseaux sociaux !

Et pour que vous n’ayez pas à chercher jusque dans les abysses du net, voici, chers Fuzzy, l’épisode 1 Saison 1 des Justiciers de la Mer :

L’association “Sea Shepherd” : défense des océans
4.8 (96%) 5 votes
2018-08-10T22:07:41+00:00