L’histoire de votre indispensable chemise

>>L’histoire de votre indispensable chemise

L’histoire de votre indispensable chemise

indispensable chemise

Initialement dans les vestiaires masculins, la chemise s’est ensuite féminisée pour porter le nom de chemisier. Parcourant les siècles, elle occupe désormais une place importante dans le milieu des affaires mais aussi partout ailleurs. Retroussez vos manches, nous partons à la découverte des secrets de la chemise blanche !

Quelle est l’histoire de l’indispensable chemise ?

La chemise provient de la « tunica interior » que portaient les Romains au IIIème siècle. C’était une tunique en lin pourvue de manches qui se mettait à même la peau. Mais l’indispensable chemise ne trouva sa structure définitive qu’après les Croisades avec des manches qui furent coupées séparément avant d’être cousues.

Ce sous-vêtement se démocratisa un peu plus tard au Moyen Age pour toucher toute la population occidentale avec sa forme de T en toile de lin, fendue à l’encolure. Elle s’enfilait toujours en passant le vêtement par-dessus la tête. Ce ne fut qu’à la Renaissance que la chemise fut portée comme un véritable vêtement et se vit ajouter un col. L’encolure bien dégagée et la blancheur de la chemise appartiennent désormais au vestiaire masculin.

L’histoire de l’indispensable chemise reprend au XVIème siècle, elle est alors confectionnée dans des tissus de plus en plus nobles (notamment la soie) et se pare de broderies et de dentelle. Au XIXème siècle, la chemise ne se montre plus, seuls les poignets et le col pouvaient dépasser du costume.

Vers 1850, des changements s’opèrent : elle est dessinée pour s’adapter au corps et prend de la couleur, seul le blanc demeure, synonyme de prospérité.

Petit à petit, les chemises se modernisent et le premier modèle est breveté en 1871 par Brown, Davies & CO. Après la première guerre mondiale, la boutonnière fait son apparition.

Dans les années 30, les cols fixes réapparaissent pour ne plus quitter la chemise. Vingt ans plus tard, les manches courtes sont une totale innovation. Dans les années 60, les poches plaquées sur la poitrine finalisent la chemise telle qu’on l’a connaît aujourd’hui !

L’indispensable chemise blanche dans les collections actuelles

De nos jours, l’histoire de l’indispensable chemise continue, c’est également un vêtement féminin et elle est omniprésente car elle s’accessoirise et se marie très facilement pour donner tout un éventail de styles. Le tissu peut revêtir des textures et qualités différentes. Le col se décline sous différentes tailles et formes tout comme les poignets. Les empiècements aux coudes, le revers des manches et du col se parent d’un tissu ou motif différent du reste de la chemise, bref les possibilités sont illimitées !

Côté créateurs : Alexander McQueen réalise des modèles de chemises excentriques pour les hommes et Burberry sublime les chemisiers. Café Coton, Robert Thuillier ou Diego Reiga sont des enseignes dédiées.

Idées de looks avec la chemise blanche.

Maintenant que vous connaissez l’histoire de votre indispensable chemise, il est temps de se poser la question de comment la porter !

En journée, optez pour une chemise d’un blanc immaculé avec un collier très imposant (ethnique, chaînes multirangs, sautoir de perles…) sur un jean boyfriend et des stilettos. Chic et branchée vous serez sublimée !

Pensez aussi cet été à la porter avec un pantalon large, cela fait fureur pendant la période estivale.

Pour les hommes, avec un costume gris perle et une cravate gris anthracite, la chemise blanche illuminera votre tenue. On gardera la chemise blanche sur costume noir pour les grandes occasions.

 

L’histoire de votre indispensable chemise
Notez cet article
2018-09-10T17:09:47+00:00